A l e j o   d e   l o s   R e y e s

Alejo de los Reyes est un jeune guitariste argentin d’une solide formation de guitare classique. Parallélement, il se spécialise comme guitariste de tango. Sa carrière de musicien débute à 11 ans. Il se présente dans différentes villes d’Argentine et de l'Europe


Alejo est né à Chivilcoy (Argentine) en 1986. Bercé au sein d’une famille très musicale, il a commencé à étudier la guitare dès son plus jeune âge. Ses parents Oscar de los Reyes et Patricia Astarita sont professeurs au Conservatoire de Musique de Chivilcoy et ses grand-parents, reconnus dans le milieu du tango et de la guitare: Héctor de los Reyes était luthier et  Gaspar Astarita, historien de Tango.

Alejo de los Reyes interprète casi exclusivement avec des instruments produits par son grand-père Héctor de los Reyes entre 1965 y 1992.

A 9 ans, il entre au Conservatoire de Musique de Chivilcoy où il termine en 2003 avec un diplôme de guitare. Plus tard, il poursuit ses études au Conservatoire "Manuel de Falla" de Buenos Aires, encadré par le professeur Maria Bello; et à l'Université nationale d'art (UNA), avec le professeur Jorge Biscardi.

En 2007, il est convoqué comme soliste au sein du groupe symphonique de Morón et en 2013 avec l’orchestre de la UNA dans l’auditoire de son département des arts musicaux.


En août 2011, il obtient le premier prix du concours international de guitare “Maria Luisa Anido” dans la ville de San Lorenzo (Argentine).

Il a fait partie du groupe  “Los Corrales de Miserere” avec laquelle il a joué dans les grandes milongas de Buenos Aires (en formation de quintette) et durant le Festival de Tango de Buenos Aires en 2012, en hommage à Ubaldo De Lío. Il a aussi fait brièvement apparition au sein de l'Orchestre Típica “Cerda Negra”, où il s'est présenté à Luján et à  Río Cuarto (Córdoba). Avec le trio “Fulanos de Tal” il a réalisé 6 tournées en Europe, entre l’Allemagne, la France, l’Hollande, la Suisse, Israël et la Suède. Et finalement avec le duo “Lo que vos te merecés” il s’est présenté dans les villes de Naples (Italie), Copenhaguen (Danemark) et Vilnius (Lithuanie).